• 06 19 55 56 97
  • frank.idealkart@gmail.com

Idéal Kart

L’INTERVIEW DU BOSS

Une société connue et reconnue…

Idéal Kart, la société de Frank Cancelli est aujourd’hui une firme ayant acquis ses lettres de noblesse, tant par la qualité du travail de son créateur, que par les nombreuses performances acquises, que ce soit au niveau Européen ou même Mondial…

Pour en savoir plus, quoi de mieux dans ce cas que de questionner Frank, qui est toujours aussi prompt (passion quand tu nous tiens !) à nous dévoiler les secrets de sa réussite !

Gilian

L’interview

Frank est aujourd’hui un préparateur reconnu dans le milieu professionnel. Fort de ses onze titres de champions Nationaux, ses compétences rayonnent non seulement en France, mais aussi en Europe.
Frank prépare des moteurs pour de nombreux clients belges, luxembourgeois, allemands, espagnols et même danois. Il assiste des pilotes dans les différents championnats français.
Frank est né en Belgique dans le petit village de Gonrieux, situé près de Chimay, ville très connue pour son abbaye. Pour les connaisseurs, Chimay est proche de la piste de Mariembourg. Posons maintenant quelques questions à Frank, afin de mieux le découvrir.

Frank, quand as-tu débuté dans le milieu du kart ?

J’ai découvert le Kart avec les copains de mon village en allant regarder des courses. Le virus de la compétition m’a gagné et je n’ai pas tardé à acheter mon premier KART avec mon premier salaire. C’était en 1984 !

Avec mon châssis BIREL d’occasion, j’ai fait mes premières courses en Belgique principalement sur des parkings en “Classe 3” (équivalent ICA). Si mes souvenirs sont bons, j’ai dû signer ma première victoire en 1987.
Je roulais dans la structure KRS de Frédéric DETING. C’est là que j’ai appris vraiment les bases du KART. Ensuite, j’ai écumé pendant plus de 10 ans toutes les pistes du championnat national (en Belgique) et du championnat d’Europe.

Et ta carrière professionnelle ?

Ma carrière professionnelle a vraiment commencé chez KRS puis GKS dans la structure de Paul LEMMENS. C’est sur toutes les pistes européennes que j’ai côtoyé de nombreux pilotes renommés, dont certains, aujourd’hui en F1. Je me suis lancé à la fin de l’année 1995 en créant la société IDÉAL KART

On te voit souvent en compagnie de Jenson Button, comment est née cette amitié avec le pilote F1 ?

J’ai côtoyé Jenson Button pendant 2 ans, ainsi que Jan HEYLEN et plus récement Laurens VANTHOOR et Jérome DAMBROSIO (actuellement aux portes de la Formule 1), où j’ai été leur mécano chez GKS, juste avant de créer ma structure.
Concernant Jenson Button, je me souviens d’un pilote talentueux, aux moyens limités. Nous avons sillonné toute l’Europe et le monde, et nous avons évidemment de bons souvenirs en commun.
Jenson a été champion d’Europe en 1997 en Super A sur TECNO/ROTAX.

Et Jarno Trulli ?

En voilà un garçon sympathique !
J’ai connu tout simplement Jarno Trulli sur les pistes. Lors d’une saison à ce niveau, on retrouve les copains et les adversaires presque tous les week-ends.
Jarno, comme chacun sait, a lancé sa marque en 1999. C’est en relation avec le papa de Jarno, que j’ai importé les châssis TRULLI en exclusivité pour le Luxembourg et la France depuis 2000.

Alors pourquoi ce changement en 2008 ?

Tout simplement, parce que Jarno, qui est toujours en activité au plus haut niveau, en tant que pilote de F1, a connu des difficultés avec le fabriquant des châssis Trulli 2007, ce qui le contraint à mettre sa marque entre parenthèses en 2008. De mon côté, l’engagement vis-à-vis de mes clients fidèles ou à venir m’oblige à proposer du matériel performant, à la hauteur de leurs espérances. J’ai donc opté pour la marque Kosmic (cousine de Tony Kart), qui est certainement parmi ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle.

Tu connais toutes les grandes pistes européennes et mondiales, tu es allé en Malaisie, en Afrique du Sud, et à Porto Rico avec Sam Ghalleb, mais également à Suzuka ou à Las Vegas. Dis-nous quelles sont tes pistes préférées ?

Je réponds GENK, LONATO et LA CONCA !
Ces circuits sont complets.
On y trouve d’une part tous types de virages et d’autre part de la gomme partout. C’est toujours intéressant pour la mise au point d’un châssis et de bons tests moteurs.